Discussion:
Vidéo sur covid-19 et vaccins
(trop ancien pour répondre)
Marc SCHAEFER
2020-12-17 16:49:51 UTC
Permalink
Bonjour,

je me permets de vous signaler:



"Covid19 & vaccins - Entretien avec Odile LAUNAY"

"La parole aux experts !

La pandémie se poursuit. Après une deuxième vague, rien ne permet
d'affirmer qu'une troisième ne nous guette pas au détour d'un
déconfinement mal pensé. Les vaccins sont peut-être la solution la plus
viable, à condition d'être certain de leur efficacité et de leur
innocuité... Et, le cas échéant, d'obtenir de la population qu'elle
distingue les informations fiables des fariboles enfiévrées qu'agitent
un nombre toujours plus grand de dénonciateurs professionnels sans
compétence ni scrupules.

La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur d'Université.
"
Alex Basta
2020-12-17 18:08:11 UTC
Permalink
Post by Marc SCHAEFER
La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur
d'Université.
rémunérée par Abivax...
Bebert
2020-12-17 18:12:40 UTC
Permalink
Post by Alex Basta
Post by Marc SCHAEFER
La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur d'Université.
rémunérée par Abivax...
Changera pas le "suisse", c'est un lobbyiste qui ne veut pas l'avouer...
Ses arguments sont tous foireux...Mais il persiste, des fois que le clou
s'enfonce....
Marc SCHAEFER
2020-12-17 18:29:01 UTC
Permalink
Post by Alex Basta
Post by Marc SCHAEFER
La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur
d'Université.
rémunérée par Abivax...
Peut-être, je n'en sais rien.

Mais cet argument est hors sujet, consultez:
https://git.alphanet.ch/gitweb/?p=USENET-fr;a=blob;f=bio/medecine-est-une-science;h=e8dc78bc179260d301189996f301015470e6900f;hb=HEAD#l314

Utilisez la bonne classe d'arguments s'il vous plaît!
Le très gentil Luciole135
2020-12-17 20:29:14 UTC
Permalink
Post by Marc SCHAEFER
Post by Alex Basta
Post by Marc SCHAEFER
La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur
d'Université.
rémunérée par Abivax...
Peut-être, je n'en sais rien.
https://git.alphanet.ch/gitweb/?p=USENET-fr;a=blob;f=bio/medecine-est-une-science;h=e8dc78bc179260d301189996f301015470e6900f;hb=HEAD#l314
Utilisez la bonne classe d'arguments s'il vous plaît!
Cessez de citer la false-FAQ que vous avez écrite **vous** **même** et
qui est une falsification, une imposture. Vous n'avez pas les
qualifications requises pour prétendre détenir le savoir et vous faire
passer pour un sachant. Vous n'êtes qu'un imposteur.
popol
2020-12-17 22:41:44 UTC
Permalink
Post by Marc SCHAEFER
Post by Alex Basta
Post by Marc SCHAEFER
La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur
d'Université.
rémunérée par Abivax...
Peut-être, je n'en sais rien.
https://git.alphanet.ch/gitweb/?p=USENET-fr;a=blob;f=bio/medecine-est-une-science;h=e8dc78bc179260d301189996f301015470e6900f;hb=HEAD#l314
Utilisez la bonne classe d'arguments s'il vous plaît!
Non, que des rédacteurs d'un code de conduite usenet décide ceci ou
cela, pourquoi pas. Mais ça n'en fait pas une règle universelle
régissant les échanges humains. De plus, personne n'a signé sur
l'honneur de respecter cette charte.
C'est un peu facile de décider ce qui est une bonne classe d'arguments
et ce qui ne peut en être.
D'ailleurs l'auteur dès le début écrit : "Summary: Cet article est une
collection d'informations pour les intervenants de fr.bio.medecine, sans
aucune obligation

Les conflits d’intérêt existent dans de nombreux domaines. Ce n'est ni
anormal ni scandaleux. Par contre ça doit faire partie de l'information
qui doit être alors étudiée en intégrant cette donnée. Évidement ces
informations ne sont pas "scientifiques" ce n'est pas pour autant
qu'elles n'ont pas leur place dans une discussion dans des domaines
scientifiques.

Au delà du coté corruption, méprisable et condamnable, ces
"contingences" peuvent être politiques, universitaires, militaires,
économiques (brevets, marchés, ...) ou simplement respect de certains
équilibres humains ou sociaux. Pour l'avoir vécu de pas trop loin dans
les instances internationales genevoises je ne suis pas hostile à cet
équilibrage qui participe à hétérogénéité de certaines instances et donc
à une ouverture de la réflexion. On apprend beaucoup de ceux qui ne
pensent pas comme vous.

Si je voulais être sévère j'irai même jusqu’à penser que vouloir
éliminer ces arguments de liens est au mieux un médiocre souci de
simplification de la question, au pire une coupable volonté de cacher
quelque chose.
Le très gentil Luciole135
2020-12-17 22:59:30 UTC
Permalink
Post by popol
Post by Marc SCHAEFER
Post by Alex Basta
Post by Marc SCHAEFER
La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur
d'Université.
rémunérée par Abivax...
Peut-être, je n'en sais rien.
https://git.alphanet.ch/gitweb/?p=USENET-fr;a=blob;f=bio/medecine-est-une-science;h=e8dc78bc179260d301189996f301015470e6900f;hb=HEAD#l314
Utilisez la bonne classe d'arguments s'il vous plaît!
Non, que des rédacteurs d'un code de conduite usenet décide ceci ou
cela, pourquoi pas. Mais ça n'en fait pas une règle universelle
régissant les échanges humains. De plus, personne n'a signé sur
l'honneur de respecter cette charte.
C'est un peu facile de décider ce qui est une bonne classe d'arguments
et ce qui ne peut en être.
D'ailleurs l'auteur dès le début écrit : "Summary: Cet article est une
collection d'informations pour les intervenants de fr.bio.medecine, sans
aucune obligation
C'est Marc SCHAEFER lui-même qui a écrit cette mini-FAQ et il ose se
référer à ses propres écrit sans rappeler qu'il en est l'auteur :
Message-ID: <fr/bio/medecine-est-une-***@alphanet.ch>
https://groups.google.com/g/fr.bio.medecine/c/nR1PM--BQ5M/m/7tG5mFJtAgAJ
Post by popol
Les conflits d’intérêt existent dans de nombreux domaines. Ce n'est ni
anormal ni scandaleux. Par contre ça doit faire partie de l'information
qui doit être alors étudiée en intégrant cette donnée. Évidement ces
informations ne sont pas "scientifiques" ce n'est pas pour autant
qu'elles n'ont pas leur place dans une discussion dans des domaines
scientifiques.
Au delà du coté corruption, méprisable et condamnable, ces
"contingences" peuvent être politiques, universitaires, militaires,
économiques (brevets, marchés, ...) ou simplement respect de certains
équilibres humains ou sociaux. Pour l'avoir vécu de pas trop loin dans
les instances internationales genevoises je ne suis pas hostile à cet
équilibrage qui participe à hétérogénéité de certaines instances et donc
à une ouverture de la réflexion. On apprend beaucoup de ceux qui ne
pensent pas comme vous.
Si je voulais être sévère j'irai même jusqu’à penser que vouloir
éliminer ces arguments de liens est au mieux un médiocre souci de
simplification de la question, au pire une coupable volonté de cacher
quelque chose.
Jo Engo
2020-12-24 19:43:44 UTC
Permalink
Post by Le très gentil Luciole135
il ose
Oui et vous zozez.
--
Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer,
alors, n'achetez pas un bateau : achetez une île!
-+- Marcel Pagnol -+-
Le très gentil Luciole135
2020-12-24 19:51:47 UTC
Permalink
Post by Jo Engo
Post by Le très gentil Luciole135
il ose
Oui et vous zozez.
Je rappelle que cette false-FAQ a été écrite par shaeffer lui-même et
qu'elle ose prétendre que seule les études dites "randomisées en double
aveugle sont valables", ce qui est faux.
Il y a plein d'études qui montrent que les études observationnelles sont
parfaitement valable comme celle de Concato ici :
Randomized, Controlled Trials, Observational Studies, and the Hierarchy
of Research Designs
https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/nejm200006223422507
John Concato, M.D., M.P.H., Nirav Shah, M.D., M.P.H., and Ralph I.
Horwitz, M.D.
Jo Engo
2020-12-25 09:03:35 UTC
Permalink
Post by Le très gentil Luciole135
Je rappelle
Vous ne rappelez rien du tout, vous radotez.
--
BEN, OUI...

Snif ? Snif ?
M : Par où ça chie un ver de terre ?
V : Par le trou du cul, connard !
Le très gentil Luciole135
2020-12-25 10:13:03 UTC
Permalink
Je radote.
C'est connu©.

Marc SCHAEFER
2020-12-18 07:04:07 UTC
Permalink
Post by popol
Non, que des rédacteurs d'un code de conduite usenet décide ceci ou
cela, pourquoi pas. Mais ça n'en fait pas une règle universelle
régissant les échanges humains. De plus, personne n'a signé sur
Tout à fait.

J'ai toutefois décidé de ne plus répondre à des arguments stupides,
c'est mon choix. Et de référer mes réponses à ce document.
Post by popol
anormal ni scandaleux. Par contre ça doit faire partie de l'information
qui doit être alors étudiée en intégrant cette donnée. Évidement ces
informations ne sont pas "scientifiques" ce n'est pas pour autant
qu'elles n'ont pas leur place dans une discussion dans des domaines
scientifiques.
Tout à fait. D'ailleurs, il y a eu des exemples à travers l'histoire de
réels complots. Mais sauter sur cet argument (il y a eu parfois des
conflits d'intérêt dommageables, donc TOUS les conflits d'intérêts sont
dommageables) est là où je préfère m'arrêter de discuter.
Post by popol
à une ouverture de la réflexion. On apprend beaucoup de ceux qui ne
pensent pas comme vous.
C'est vrai. Tant qu'ils font un effort!
Marc SCHAEFER
2020-12-18 07:12:31 UTC
Permalink
Post by popol
Non, que des rédacteurs d'un code de conduite usenet décide ceci ou
cela, pourquoi pas. Mais ça n'en fait pas une règle universelle
régissant les échanges humains. De plus, personne n'a signé sur
Tout à fait.

J'ai toutefois décidé de ne plus répondre à des arguments stupides,
c'est mon choix. Et de référer mes réponses à ce document.

Pour rappel, je suis un des auteurs de ce document (l'auteur principal,
c'est indiqué dans le From: tout en haut).

Typiquement, ici, j'aurais voulu des arguments factuels réfutant cette
vidéo (p.ex.: à la minute 32, l'interviewée dit "...", alors que
cette source dit "...").

Simplement ne pas regarder la vidéo et prétendre -- jusqu'ici sans
preuve bien sûr -- que la personne a un conflit d'intérêt, c'est idiot.

En plus, même si ce conflit d'intérêt existait, il faudrait encore
prouver qu'il y a un rapport avec le thème abordé, et que ce rapport
invalide la thèse évoquée.

Tout ce travail c'est compliqué. Donc c'est plus simple pour certains de
rejeter en bloc et de dire `Conflit d'intérêt! Méchante!'.

Alors moi je me permets de dire: `mauvaise classe d'argument', et
de citer un document.
Post by popol
anormal ni scandaleux. Par contre ça doit faire partie de l'information
qui doit être alors étudiée en intégrant cette donnée. Évidement ces
informations ne sont pas "scientifiques" ce n'est pas pour autant
qu'elles n'ont pas leur place dans une discussion dans des domaines
scientifiques.
Tout à fait. D'ailleurs, il y a eu des exemples à travers l'histoire de
réels complots. Mais sauter sur cet argument (il y a eu parfois des
conflits d'intérêt dommageables, donc TOUS les conflits d'intérêts sont
dommageables) est là où je préfère m'arrêter de discuter.

PS: informer de ses conflits d'intérêts dans une publication
scientifique *fait partie* de la science; même si tous les scientifiques
ne le font pas: de même que mentionner que tel ou telle personne signant
une publication fait partie du comité du journal dans lequel elle est
publiée.
Post by popol
à une ouverture de la réflexion. On apprend beaucoup de ceux qui ne
pensent pas comme vous.
C'est vrai. Tant qu'ils font un effort! Mais la plupart de ceux
auxquels je réponds en citant mon document ne font aucun effort.

J'ai trouvé intéressant vos arguments: la dicussion, l'échange est
souvent fécond. Mais vous admettrez que tous les échanges sur
fr.bio.medecine ne sont pas de ce niveau.
Marc SCHAEFER
2020-12-18 07:12:43 UTC
Permalink
Post by popol
Non, que des rédacteurs d'un code de conduite usenet décide ceci ou
cela, pourquoi pas. Mais ça n'en fait pas une règle universelle
régissant les échanges humains. De plus, personne n'a signé sur
Tout à fait.

J'ai toutefois décidé de ne plus répondre à des arguments stupides,
c'est mon choix. Et de référer mes réponses à ce document.

Pour rappel, je suis un des auteurs de ce document (l'auteur principal,
c'est indiqué dans le From: tout en haut).

Typiquement, ici, j'aurais voulu des arguments factuels réfutant cette
vidéo (p.ex.: à la minute 32, l'interviewée dit "...", alors que
cette source dit "...").

Simplement ne pas regarder la vidéo et prétendre -- jusqu'ici sans
preuve bien sûr -- que la personne a un conflit d'intérêt, c'est idiot.

En plus, même si ce conflit d'intérêt existait, il faudrait encore
prouver qu'il y a un rapport avec le thème abordé, et que ce rapport
invalide la thèse évoquée.

Tout ce travail c'est compliqué. Donc c'est plus simple pour certains de
rejeter en bloc et de dire `Conflit d'intérêt! Méchante!'.

Alors moi je me permets de dire: `mauvaise classe d'argument', et
de citer un document.
Post by popol
anormal ni scandaleux. Par contre ça doit faire partie de l'information
qui doit être alors étudiée en intégrant cette donnée. Évidement ces
informations ne sont pas "scientifiques" ce n'est pas pour autant
qu'elles n'ont pas leur place dans une discussion dans des domaines
scientifiques.
Tout à fait. D'ailleurs, il y a eu des exemples à travers l'histoire de
réels complots. Mais sauter sur cet argument (il y a eu parfois des
conflits d'intérêt dommageables, donc TOUS les conflits d'intérêts sont
dommageables) est là où je préfère m'arrêter de discuter.

PS: informer de ses conflits d'intérêts dans une publication
scientifique *fait partie* de la science; même si tous les scientifiques
ne le font pas: de même que mentionner que tel ou telle personne signant
une publication fait partie du comité du journal dans lequel elle est
publiée.
Post by popol
à une ouverture de la réflexion. On apprend beaucoup de ceux qui ne
pensent pas comme vous.
C'est vrai. Tant qu'ils font un effort! Mais la plupart de ceux
auxquels je réponds en citant mon document ne font aucun effort.

J'ai trouvé intéressant vos arguments: la discussion, l'échange est
souvent fécond. Mais vous admettrez que tous les échanges sur
fr.bio.medecine ne sont pas de ce niveau.
popol
2020-12-18 17:13:20 UTC
Permalink
.... Mais vous admettrez que tous les échanges sur
fr.bio.medecine ne sont pas de ce niveau.
J'admets bien volontiers. Et s'il n'y avait que sur f.b.m. ....
Le très gentil Luciole135
2020-12-17 20:43:06 UTC
Permalink
Post by Marc SCHAEFER
Bonjour,
http://youtu.be/xmGaLM6ltW8
"Covid19 & vaccins - Entretien avec Odile LAUNAY"
"La parole aux experts !
La pandémie se poursuit. Après une deuxième vague, rien ne permet
d'affirmer qu'une troisième ne nous guette pas au détour d'un
déconfinement mal pensé. Les vaccins sont peut-être la solution la plus
viable, à condition d'être certain de leur efficacité et de leur
innocuité... Et, le cas échéant, d'obtenir de la population qu'elle
distingue les informations fiables des fariboles enfiévrées qu'agitent
un nombre toujours plus grand de dénonciateurs professionnels sans
compétence ni scrupules.
La parole au Dr Odile Launay, infectiologue et professeur d'Université.
"
Avez-vous des avis d'experts réellement indépendant de Bigpharma, sans
aucun lien d'intérêt avec cette industrie ?

Je rappelle que Bigpharma a versé 7 milliards d'euros depuis 2010 aux
médecins, hôpitaux, société savantes, médias.

Les avis d'experts pourris jusqu'à la moelle des os ne valent rien.

Copié-collé de quelques uns de ses liens d'intérêts:

1-Liste des missions/fonctions
Institution :
Haute Autorité de Santé (HAS)
Instance:
Indications des tests sérologiques COVID-19
Mandat :
Membre d'un groupe de travail - Non renseignée

2- Elle est membre de la SOCIÉTÉ DE PATHOLOGIE INFECTIEUSE DE LANGUE
FRANÇAISE (SPILF)
Fonction occupée : Coordination du Groupe de travail Vaccination Prévention
qui a porté plainte contre Raoult

3-Etc, elle travaille pour Sanofi-Pasteur et pour le ministère, elle est
complètement ripoux de chez ripoux.
Ce n'est pas étonnant qu'elle soit à vos yeux de mercenaire de Bigpharma
une référence. Seuls les ripoux trouvent grâce à vos yeux.

Sa déclaration en fichier joint ici : https://www.cjoint.com/c/JLruM5IixRb
Marc SCHAEFER
2020-12-20 19:52:03 UTC
Permalink
Post by Le très gentil Luciole135
Avez-vous des avis d'experts réellement indépendant de Bigpharma, sans
aucun lien d'intérêt avec cette industrie ?
On peut se poser la question de la valeur d'un avis d'expert qui n'a pas
l'expertise vu qu'il n'a jamais travaillé dans le domaine
pharmaceutique.

Pour rappel, même le Prof Raoult et l'IHU ont été financés par Sanofi.

Seulement si l'Etat décidait de prendre à sa charge l'ensemble du
secteur pharmaceutique (nationalisation), on n'aurait pas ce problème de
conflit intérêt entre personnes compétentes de l'industrie et le secteur
pharmaceutique.

Mais comme vos déclarations montrent que vous faites encore moins
confiance à l'Etat qu'au secteur privé médical ou pharmaceutique, cela
ne changerait rien.
Marc SCHAEFER
2020-12-20 19:52:48 UTC
Permalink
Post by Le très gentil Luciole135
Avez-vous des avis d'experts réellement indépendant de Bigpharma, sans
aucun lien d'intérêt avec cette industrie ?
On peut se poser la question de la valeur d'un avis d'expert qui n'a pas
l'expertise vu qu'il n'a jamais travaillé dans le domaine
pharmaceutique.

Pour rappel, même le Prof Raoult et l'IHU ont été financés par Sanofi.

Seulement si l'Etat décidait de prendre à sa charge l'ensemble du
secteur pharmaceutique (nationalisation), on n'aurait pas ce problème de
conflit intérêt entre personnes compétentes de la recherche et le secteur
pharmaceutique.

Mais comme vos déclarations montrent que vous faites encore moins
confiance à l'Etat qu'au secteur privé médical ou pharmaceutique, cela
ne changerait rien.
Le très gentil Luciole135
2020-12-20 20:14:32 UTC
Permalink
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Avez-vous des avis d'experts réellement indépendant de Bigpharma, sans
aucun lien d'intérêt avec cette industrie ?
On peut se poser la question de la valeur d'un avis d'expert qui n'a pas
l'expertise vu qu'il n'a jamais travaillé dans le domaine
pharmaceutique.
Ce n'est pas le problème. Le problème est que celui qui prend une
décision comme le conseil scientifique en faveur d'une molécule
(REMDESIVIR) alors que ses membres ont des liens d'intérêts avec son
fabricant Gilead. Et cela est interdit par la loi en France, néanmoins,
ce gouvernement a nommé des personnes en conflit d'intérêt à des postes
où ils ont pris des décisions contraire à l'intérêt des patients, du
pays mais favorable aux intérêts de Gilead.
Ces gens ont interdit l'hydroxychloroquine qui concurrençait à leur yeux
le REMDESIVIR et était contraire aux intérêts de Gilead.
Pour ce faire, ils ont nié ce que l'on savait sur cette molécule et sont
allés jusqu'à en acheter pour un milliard (en donnant leur caution dite
scientifique)
Post by Marc SCHAEFER
Pour rappel, même le Prof Raoult et l'IHU ont été financés par Sanofi.
Ce n'est pas le problème. Le fait que Sanofi ait participé à l'IHU ne
l'a pas empêché de refuser de lui livrer l'hydroxychloroquine.
L'IHU contrarie fortement les multinationales de la pharmacie car
justement elle passe son temps à recycler les anciennes molécules qui
n’étant plus sous brevet ne financent pas Bigpharma.
Post by Marc SCHAEFER
Seulement si l'Etat décidait de prendre à sa charge l'ensemble du
secteur pharmaceutique (nationalisation), on n'aurait pas ce problème de
conflit intérêt entre personnes compétentes de la recherche et le secteur
pharmaceutique.
Pourquoi ?
Post by Marc SCHAEFER
Mais comme vos déclarations montrent que vous faites encore moins
confiance à l'Etat qu'au secteur privé médical ou pharmaceutique, cela
ne changerait rien.
Vous confondez l’État et le gouvernement qui prend des décisions qui
sont préjudiciable à l’État.
L'Etat, c'est tous les français, nous ne décidons de rien puisque nous
avons voté en 2005 à 55% contre le traité constitutionnel (et ce malgré
une campagne médiatique féroce pour le oui) et 3 ans plus tard, les le
PS et Les Républicains de Sarkozy l'ont adopté en changeant juste son
nom. Il a été appelé "traité de Lisbonne".

L'Etat et le gouverneme,t sont deux choses différentes. Le gouvernement
aime parler au nom de l’État ou de la France, c'est une escroquerie, il
ne parle qu'en son nom et pas au nom du peuple (de L’État).
Marc SCHAEFER
2020-12-20 20:21:25 UTC
Permalink
Post by Le très gentil Luciole135
Ce n'est pas le problème. Le problème est que celui qui prend une
décision comme le conseil scientifique en faveur d'une molécule
(REMDESIVIR) alors que ses membres ont des liens d'intérêts avec son
fabricant Gilead. Et cela est interdit par la loi en France, néanmoins,
Si c'est avéré, c'est effectivement une violation de la loi française.

Toutefois, sur le fond, plein d'autres organisations en Europe et dans
le monde ont acheté du remdésivir, basé sur les études initiales en
juin, sans avoir de conflit d'intérêts.

Il semble donc que le comité d'expert serait arrivé à la même conclusion
avec ou sans le conflit d'intérêt dont vous parlez.
Post by Le très gentil Luciole135
Ce n'est pas le problème. Le fait que Sanofi ait participé à l'IHU ne
l'a pas empêché de refuser de lui livrer l'hydroxychloroquine.
Une fois que la preuve que l'IHU utilisait ce médicament en-dehors des
applications reconnues a été établie. Ce qui n'empêche toutefois pas
l'utilisation d'hydroxychloroquine et/ou d'azithromicine à l'IHU dans le
cadre de processus de recherche médicale, par exemple, à ma
connaissance.
Post by Le très gentil Luciole135
L'IHU contrarie fortement les multinationales de la pharmacie car
justement elle passe son temps à recycler les anciennes molécules qui
n?étant plus sous brevet ne financent pas Bigpharma.
Non, disons que l'IHU a une obsession pour la chloroquine.
L'organisation française qui recycle des vieilles molécules c'est
MedIncell, qui actuellement effectue des tests sur l'ivermectine. A voir
ils ne pensent pas que la chloroquine, l'hydroxychloroquine, avec ou
sans azithromycine fonctionne.
Post by Le très gentil Luciole135
L'Etat, c'est tous les français, nous ne décidons de rien puisque nous
Le système constitutionnel français étant une démocratie représentative,
ce genre de concept est certes théoriquement intéressant, mais
complètement inapplicable en pratique.

Même la Suisse n'est pas une vraie démocratie directe.
Le très gentil Luciole135
2020-12-20 20:43:51 UTC
Permalink
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Ce n'est pas le problème. Le problème est que celui qui prend une
décision comme le conseil scientifique en faveur d'une molécule
(REMDESIVIR) alors que ses membres ont des liens d'intérêts avec son
fabricant Gilead. Et cela est interdit par la loi en France, néanmoins,
Si c'est avéré, c'est effectivement une violation de la loi française.
Il y a beaucoup de plaintes.
Post by Marc SCHAEFER
Toutefois, sur le fond, plein d'autres organisations en Europe et dans
le monde ont acheté du remdésivir, basé sur les études initiales en
juin, sans avoir de conflit d'intérêts.
Prouvez donc qu'ils n'ont pas de liens d'intérêts.
Post by Marc SCHAEFER
Il semble donc que le comité d'expert serait arrivé à la même conclusion
avec ou sans le conflit d'intérêt dont vous parlez.
C'est à prouver. Le conditionnel ne permet pas de discussion.
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Ce n'est pas le problème. Le fait que Sanofi ait participé à l'IHU ne
l'a pas empêché de refuser de lui livrer l'hydroxychloroquine.
Une fois que la preuve que l'IHU utilisait ce médicament en-dehors des
applications reconnues a été établie. Ce qui n'empêche toutefois pas
l'utilisation d'hydroxychloroquine et/ou d'azithromicine à l'IHU dans le
cadre de processus de recherche médicale, par exemple, à ma
connaissance.
Cela ne change rien.
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
L'IHU contrarie fortement les multinationales de la pharmacie car
justement elle passe son temps à recycler les anciennes molécules qui
n?étant plus sous brevet ne financent pas Bigpharma.
Non, disons que l'IHU a une obsession pour la chloroquine.
L'organisation française qui recycle des vieilles molécules c'est
MedIncell, qui actuellement effectue des tests sur l'ivermectine. A voir
ils ne pensent pas que la chloroquine, l'hydroxychloroquine, avec ou
sans azithromycine fonctionne.
Non, c'est une société privée qui étudie comment faire du fric avec des
molécules anciennes en cherchant d'autres modes d'administration (afin
de pouvoir bénéficier d'un AMM).
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
L'Etat, c'est tous les français, nous ne décidons de rien puisque nous
Le système constitutionnel français étant une démocratie représentative,
ce genre de concept est certes théoriquement intéressant, mais
complètement inapplicable en pratique.
Même la Suisse n'est pas une vraie démocratie directe.
Oui, je sais, Bigpharma a interdit les molécules qui soignent chez vous.
Marc SCHAEFER
2020-12-20 21:13:31 UTC
Permalink
Post by Le très gentil Luciole135
Post by Marc SCHAEFER
Si c'est avéré, c'est effectivement une violation de la loi française.
Il y a beaucoup de plaintes.
Suspendons donc notre jugement vis-à-vis d'un éventuel conflit d'intérêt
jusqu'à ce que la justice tranche. Sauf si vous pensez qu'il y a
complot qui touche également la justice française.
Post by Le très gentil Luciole135
Post by Marc SCHAEFER
le monde ont acheté du remdésivir, basé sur les études initiales en
juin, sans avoir de conflit d'intérêts.
Prouvez donc qu'ils n'ont pas de liens d'intérêts.
Non. La vraisemblance d'un complot mondial qui toucherait l'ensemble
des pays est très faible. Les pays ont fait un pari basé sur les
preuves disponibles au moment où.
Post by Le très gentil Luciole135
Post by Marc SCHAEFER
Il semble donc que le comité d'expert serait arrivé à la même conclusion
avec ou sans le conflit d'intérêt dont vous parlez.
C'est à prouver. Le conditionnel ne permet pas de discussion.
Je reformule, alors: vu que de nombreux pays SONT arrivés à la même
conclusion que la France et que l'argument d'un complot mondial de Big
Pharma n'est pas soutenable, un éventuel conflit d'intérêt français n'a
eu aucun impact sur la décision.

Toutefois, même cet éventuel conflit d'intérêt français n'est pas encore
prouvé ni tranché par la justice.

Vos preuves sont d'un niveau très faible, et nécessitent souvent un
complot mondial peu vraisemblable pour être -- très légèrement --
soutenues.
Post by Le très gentil Luciole135
Cela ne change rien.
Si. Vous prétendez que l'hydroxychloroquine, ou la chloroquine, ou
l'utilisation simultanée d'azithromycine avec hydroxychloroquine soigne
le covid-19 et que Sanofi ne livre plus à l'IHU.

Ca serait contre les intérêts de bigpharma (ici Sanofi) de ne pas livrer
alors que cela marche. L'hypothèse que cela ne fonctionne en fait pas
pour le covid-19 est moins coûteuse, d'autant plus que le consensus
scientifique a établi depuis avril ou mai que cela ne fonctionne pas.
Post by Le très gentil Luciole135
Non, c'est une société privée qui étudie comment faire du fric avec des
molécules anciennes en cherchant d'autres modes d'administration (afin
de pouvoir bénéficier d'un AMM).
Et pourtant, il semble que c'est la seule entreprise française qui
étudie sérieusement l'éventuelle efficacité de l'ivermectine. Pour le
moment, le consensus scientifique est que l'ivermectine ne fonctionne
pas contre le covid-19: reconnaissez que sans les investissements de
cette entreprise privée, il n'y aurait aucune chance que ce consensus
évolue rapidement.

Ce qui ne veut pas dire que l'ivermectine fonctionne, mais qu'au moins
quelqu'un essaie de l'établir. Merci à cette entreprise d'essayer de
faire avancer la science.

On verra les résultats. Pour le moment et après 4 mois de recherche,
seule l'innocuité de l'ivermectine semble établie. Cela ne suffit pas,
toutefois.
Post by Le très gentil Luciole135
Oui, je sais, Bigpharma a interdit les molécules qui soignent chez vous.
Non. Les hôpitaux sont libres de prescrire la chloroquine,
l'hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine à tous les patients
covid-19, il n'y a aucune interdiction. Mais depuis fin mars, les
hôpitaux suisses ont cessé de l'utiliser hors des processus de recherche
médicale, car le consensus scientifique a évolué.

Il n'y a aucune interdiction en Suisse. Et il l'interdiction française
ne s'applique pas à la recherche médicale. De fait, la chloroquine,
l'hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine sont utilisés de la
même façon en Suisse et en France: plus du tout, car cela ne marche pas.
Le très gentil Luciole135
2020-12-20 21:41:48 UTC
Permalink
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Post by Marc SCHAEFER
Si c'est avéré, c'est effectivement une violation de la loi française.
Il y a beaucoup de plaintes.
Suspendons donc notre jugement vis-à-vis d'un éventuel conflit d'intérêt
jusqu'à ce que la justice tranche. Sauf si vous pensez qu'il y a
complot qui touche également la justice française.
Vous confondez complot et conflit d'intérêt. La justice dépend de celui
qui l'exerce. Par exemple, dans l'affaire du tueur en série Patrice
Allègre. 5 filles qu'il a reconnu avoir assassiné ont été retrouvées par
les enquêteurs avec les mains attachées derrière le dos, des brûlures
anales et un mouchoir dans la bouche. Malgré cela, le médecin légiste a
classé ces 5 assassinat en suicide. Et bien, le médecin qui a accepté de
déclarer ces assassinats en tant que suicide à nécessairement un conflit
d'intérêt. On sait aujourd'hui que ces gens étaient tous affiliés à une
loge maçonnique. Les francs maçons se protègent, donc si on tombe sur un
juge franc maçon on sait que la justice ne sera pas indépendante puisque
ce dernier protège les membres de sa loge. C'est ce qui a permis à
Patrice Allègre de continuer à assassiner.

Si on a un juge qui n’est pas franc maçon alors oui, il y a de grandes
chances que le justice soit indépendantes. La justice est faite par des
hommes qui sont tous potentiellement corruptibles, donc l'indépendance
n’est garantie que par les hommes qui font la justice.
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Post by Marc SCHAEFER
le monde ont acheté du remdésivir, basé sur les études initiales en
juin, sans avoir de conflit d'intérêts.
Prouvez donc qu'ils n'ont pas de liens d'intérêts.
Non. La vraisemblance d'un complot mondial qui toucherait l'ensemble
des pays est très faible. Les pays ont fait un pari basé sur les
preuves disponibles au moment où.
Aucun complot, le Great Reset est documenté sur le site officiel du
forum de Davos. https://www.weforum.org/great-reset/
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Post by Marc SCHAEFER
Il semble donc que le comité d'expert serait arrivé à la même conclusion
avec ou sans le conflit d'intérêt dont vous parlez.
C'est à prouver. Le conditionnel ne permet pas de discussion.
Je reformule, alors: vu que de nombreux pays SONT arrivés à la même
conclusion que la France et que l'argument d'un complot mondial de Big
Pharma n'est pas soutenable, un éventuel conflit d'intérêt français n'a
eu aucun impact sur la décision.
https://www.weforum.org/great-reset/
Post by Marc SCHAEFER
Toutefois, même cet éventuel conflit d'intérêt français n'est pas encore
prouvé ni tranché par la justice.
Oui, je sais les assassinats continuent.
Post by Marc SCHAEFER
Vos preuves sont d'un niveau très faible, et nécessitent souvent un
complot mondial peu vraisemblable pour être -- très légèrement --
soutenues.
https://www.weforum.org/great-reset/
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Cela ne change rien.
Si. Vous prétendez que l'hydroxychloroquine, ou la chloroquine, ou
l'utilisation simultanée d'azithromycine avec hydroxychloroquine soigne
le covid-19 et que Sanofi ne livre plus à l'IHU.
C'est connu.
Post by Marc SCHAEFER
Ca serait contre les intérêts de bigpharma (ici Sanofi) de ne pas livrer
alors que cela marche. L'hypothèse que cela ne fonctionne en fait pas
pour le covid-19 est moins coûteuse, d'autant plus que le consensus
scientifique a établi depuis avril ou mai que cela ne fonctionne pas.
Non, l'hydroxychloroquine ne rapporte pas un sou, ça ne vaut rien, c'est
génériqué. Ce qui rapporte ce sont les molécules brevetées et les jeux
boursiers sur les actions des sociétés.
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Non, c'est une société privée qui étudie comment faire du fric avec des
molécules anciennes en cherchant d'autres modes d'administration (afin
de pouvoir bénéficier d'un AMM).
Et pourtant, il semble que c'est la seule entreprise française qui
étudie sérieusement l'éventuelle efficacité de l'ivermectine. Pour le
moment, le consensus scientifique est que l'ivermectine ne fonctionne
pas contre le covid-19: reconnaissez que sans les investissements de
cette entreprise privée, il n'y aurait aucune chance que ce consensus
évolue rapidement.
Le gouvernement français interdit l'étude médicales des molécules qui
fonctionnent. L'IHU a déposé deux demandes d'études sur des protocoles
et des molécules et cela lui a été refusé.
Post by Marc SCHAEFER
Ce qui ne veut pas dire que l'ivermectine fonctionne, mais qu'au moins
quelqu'un essaie de l'établir. Merci à cette entreprise d'essayer de
faire avancer la science.
On sait que cela fonctionne, cela a été prouvé de façon incontestable.
Il est inutile de réinventer la roue. Tout au plus, chercher à améliorer
les dosages.
Post by Marc SCHAEFER
On verra les résultats. Pour le moment et après 4 mois de recherche,
seule l'innocuité de l'ivermectine semble établie. Cela ne suffit pas,
toutefois.
On sait depuis très longtemps que cette molécule est très sûre puisque
c'est sourcé officiellement. Elle fonctionne malgré vos dénégations
aveugles.
Post by Marc SCHAEFER
Post by Le très gentil Luciole135
Oui, je sais, Bigpharma a interdit les molécules qui soignent chez vous.
Non. Les hôpitaux sont libres de prescrire la chloroquine,
l'hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine à tous les patients
covid-19, il n'y a aucune interdiction. Mais depuis fin mars, les
hôpitaux suisses ont cessé de l'utiliser hors des processus de recherche
médicale, car le consensus scientifique a évolué.
Et les médecins suisses ? Ils peuvent ou non la prescrire dès les
premiers symptômes ?
Post by Marc SCHAEFER
Il n'y a aucune interdiction en Suisse. Et il l'interdiction française
ne s'applique pas à la recherche médicale. De fait, la chloroquine,
l'hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine sont utilisés de la
même façon en Suisse et en France: plus du tout, car cela ne marche pas.
Si l'interdiction française s'applique à la recherche mais par un détour
pervers comme sait très bien le faire ce gouvernement complètement corrompu.
En effet, le gouvernement impose que les études soient approuvées par le
Comités de protection des personnes (CPP). Son feu vert est nécessaire
«L’avis favorable d’un CPP est indispensable, en plus de l’autorisation
de l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM),
pour pouvoir commencer une recherche.»

https://www.iledefrance.ars.sante.fr/comites-de-protection-des-personnes-cpp

Il suffit que ce comité refuse (ce qu'il fait avec les molécules
anciennes pour le covid) et la recherche est bloquée.
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...